webleads-tracker

Qui sommes-nous ?

Métiers & Expertises

Enjeux & Solutions

Blog & Actualités

Contactez-nous

Nous recrutons

A fin février 2019 sur 12 mois glissants, le nombre de défaillances d’entreprise* en France métropolitaine est stable avec près de 52 750 ouvertures de redressement ou de liquidation judiciaire directe. Dans le même temps, le nombre de procédures de sauvegarde reste orienté à la baisse, près de – 7 %, avec 1 023 procédures ouvertes sur un an.

Le niveau d’emplois menacés par ces procédures collectives continue de croître, près de 2 % d’augmentation pour les redressements et les liquidations avec 159 300 postes salariés. Les procédures de sauvegarde menacent quant à elles 46 500 emplois.

Par secteur d’activités, les progressions les plus importantes sur les 12 derniers mois sont relevées dans les secteurs Transports & logistique (+ 13,6 %) et Agroalimentaire (+ 8,5 %). Ces deux secteurs, qui connaissent déjà des difficultés (concurrence, pression tarifaires, faible croissance de la consommation), ont subi une fin d’année 2018 et un début d’année 2019 chaotiques avec notamment les blocages liés au mouvement des gilets jaunes, précipitant probablement la chute des opérateurs les plus fragiles.

Géographiquement, la majorité des régions (7 sur 13) enregistre une augmentation des défaillances. L’évolution la plus notable est relevée pour le Grand Est (+ 5,2 %). Cette région connaît également une hausse de près de 35 % de ses procédures de sauvegarde. Sur le Grand Est, les secteurs Agroalimentaire, Métaux et Moyens de transports ont connu des progressions significatives (supérieures à 20 %). La situation n’est également guère florissante pour le Centre-Val de Loire où les défaillances croissent de 4,3 % et les sauvegardes de 20,7 %. Localement, les secteurs Agroalimentaire ainsi que Transports & Logistique ont été particulièrement impactés les 12 derniers mois.

Au plan national, le mois de février 2019 est marqué par la mise en redressement du vépéciste de produits surgelés Toupargel (2 640 salariés pour 271,8 millions d’euros de chiffre d’affaires) et de sa filiale Eismann (360 salariés), de la Fonderie du Poitou (460 salariés pour 92 millions de chiffre d’affaires), sous-traitant victime des difficultés du secteur automobile, ainsi que de l’emblématique journal L’Humanité.

*ouvertures de redressement judiciaire ou de liquidation judiciaire directe

tableau sur les défaillances d'entreprise à fin février 2019 par zone géographique

Besoin de plus d'information sur nos solutions ?
Envie de rejoindre l'équipe Ellisphere ?

CONTACTEZ - NOUS

Notre site utilise des cookies afin de nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En cliquant sur le bouton "J'accepte" ou en poursuivant la visite vous acceptez l'utilisation de ces cookies

Consultez notre politique de protection des données pour plus de détails.