webleads-tracker

Qui sommes-nous ?

Métiers & Expertises

Enjeux & Solutions

Blog & Actualités

Contactez-nous

Nous recrutons

Apprendre les concepts du marketing en 2018 n’a plus trop la même saveur qu’il y a 20 ans. Même si les concepts de base (4P, Swot …) restent un socle théorique indispensable, on ne peut plus aujourd’hui se dédouaner d’appréhender le marketing digital, ainsi qu’un phénomène particulier au cœur même de sa mentalité : l’open source (et/ou la gratuité).

Les défenseurs du web et de la pensée réticulaire y voient le moyen d’atteindre un des fantasmes absolus de l’humanité : l’intelligence collective ou le partage mondialisé de la connaissance (cf Simon Borel pour un panorama complet des théories sur les réseaux). Je n’irai peut-être pas jusque là, mais ce qui est sûr, c’est que l’avènement du gratuit est une opportunité incroyable pour tous les marketeurs de rester alertes et connectés aux évolutions technologiques.

La connaissance c’est bien, le savoir-faire c’est mieux

Selon Idriss Aberkane (@idrissaberkane), tout savoir (apprendre le piano, la cuisine …) peut se faire en une cinquantaine d’heures si l’on s’aide des bons empans. Je vous rassure, les applis que je vais vous présenter ne nécessiteront pas autant d’heures d’apprentissage.

L’objectif est ici de ne présenter qu’un ou deux outils gratuits (ou qui profitent d’une version gratuite) par grand item du marketing digital. En effet, l’une des difficultés du web, c’est de savoir bien s’orienter, de ne pas être noyé par la masse d’information. Savoir utiliser quelques-uns de ces outils, c’est avant tout mettre un pied dans le monde merveilleux de l’open source et du growthacking.

Veille marché

  • Twitter : passé le côté Réseau social et la performance du nombre d’abonnés, Twitter est un super outil de veille. A condition de suivre les bonnes personnes, vous recevrez chaque jour une mine d’informations sur les domaines qui vous intéressent.

Veille concurrent

  • Feedlyoutil de flux RSS, c’est-à-dire qu’il va directement chercher les infos sur les sources que vous lui soumettez. Saisissez les sites de vos concurrents dans les sources et vous recevrez automatiquement toutes les nouveautés qu’ils publieront sur leur site.

Graphisme

  • Canva : pour créer vos infographies à partir d’une série de modèles personnalisables.
  • Unsplash : est une bibliothèque de photos libres de droits.

CRM & gestion de campagnes

  • Hubspot : outil end-to-end des solutions marketing. Il permet à la fois de créer son propre CRM et de gérer ses campagnes marketing.
  • Mailchimp : est un outil d’emailing.

 Etudes de marché

  • Statista : un agrégateur de données issues des plus grands fournisseurs de données européens (instituts de sondage. Eurostat, Insee …). En version abonné gratuit, vous pouvez accéder à une foule de statistiques gratuites et même intégrer dans votre propre site leurs graphiques en copiant le lien html fourni par Statista.
  • Google Trends : vous permet de mesurer l’évolution de l’attractivité de mots clés saisis sur Google. Pour mémoire, 92% des internautes français utilisent Google comme moteur de recherche. C’est un très bon outil pour mesurer la notoriété d’un mot ou d’une expression, et surtout son effet de mode. En complément, un compte Google Adwords vous permettra d’évaluer la valeur du mot clé sur le marché du display, ce qui peut vous donner un ordre d’idée de la densité d’un marché.

Monter un site web ou un blog

  • WordPress : 20% des sites dans le monde ont été créés via WordPress. C’est un site qui en version gratuite vous permet sans une ligne de code de créer votre page web avec une large palette de personnalisation.

Bases de données entreprises

  • data.gouv.fr : c’est le site open data du gouvernement qui recense toutes les entreprises françaises. Le fichier compte 10 millions d’entreprises françaises et a l’immense mérite d’être gratuit. Il sera toutefois vite limité en terme de données et de capacité d’exploitation surtout si vous n’avez pas les outils pour gérer des masses de données.

Pas de bon de marketing digital sans KPI (Key Performance Indicator)

Parce que le marketing digital ou non, c’est une stratégie et des objectifs, il faut être en mesurer la pertinence et l’évolution des actions digitales. Nombre des outils déjà cités possèdent nativement des options de reporting. Pour aller plus loin dans l’analyse et la création de reporting, vous pouvez utiliser des outils comme Google Datastudio ou Microsoft Power BI. Ces deux applis agrègent les données de toutes vos applis web (Twitter, Google Adwords …) au même endroit et vous proposent des mises en forme graphiques. C’est une très bonne illustration d’utilisation d’API (Application Programming Interface), une particularité du web que j’aborderai dans un prochain article.

Besoin de plus d'information sur nos solutions ?
Envie de rejoindre l'équipe Ellisphere ?

CONTACTEZ - NOUS

Notre site utilise des cookies afin de nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En cliquant sur le bouton "J'accepte" ou en poursuivant la visite vous acceptez l'utilisation de ces cookies

Consultez notre politique de protection des données pour plus de détails.