webleads-tracker

Qui sommes-nous ?

Métiers & Expertises

Enjeux & Solutions

Blog & Actualités

Contactez-nous

Nous recrutons

Mise en place de relations plus proches et soutenues avec les fournisseurs, sécurisation des approvisionnements, inflexion dans la volonté de faire pression sur les coûts sont parmi les principaux enseignements de l’étude annuelle « Tendances et Priorités des Achats » menée conjointement par le cabinet Agilebuyer et le CNA (Conseil National des achats).

 Des priorités inchangées, mais des évolutions à noter

La huitième édition de cette étude annuelle était attendue dans ce contexte de reprise économique pour en comprendre les impacts sur les priorités achats des entreprises.

Sans surprise, l’objectif premier des directions achats reste celui de la réduction des coûts (objectif n°1 pour 72% des répondants), cependant, son aspect prioritaire est à son plus bas niveau depuis 2013. Les directions achats seront davantage attendues dans la gestion de la relation fournisseur qui se décline sur deux axes :

  • La gestion des risques fournisseurs : plus pointue, elle se doit de sécuriser avant tout la supply chain.
  • La mise en place de nouvelles formes de relations, plus collaboratives, plus constructives et surtout plus valorisantes pour les fournisseurs. Le coût d’achats ne doit plus être le seul déterminant dans la relation donneur d’ordre/ fournisseur. L’étude va même jusqu’à parler de mise en place de « câlinothérapie ».

De nouvelles pressions réglementaires

Parmi les risques fournisseurs, la pression sur le risque réglementaire sera encore plus intense cette année avec l’entrée en vigueur des lois SAPIN II (1) et du devoir de vigilance (2)

Certes, ces lois ne concernent que peu d’entreprises : respectivement environ 1 600 et 150 entreprises assujetties. Pourtant  l’ensemble des partenaires de ces sociétés seront impliqués dans les procédures de mise en conformité, notamment en matière de lutte contre la corruption. 73% des répondants  de l’étude déclarent avoir signé, au cours des trois dernières années, une charte anti-corruption ou une charte de déontologie intégrant la notion d’anti-corruption.

Preuve que même sans contrainte réglementaire, nombre de directions achats se sont déjà emparées de cette thématique et mettent en place des procédures de contrôle, rapprochant sur certains périmètres, l’activité de l’acheteur de celle du responsable de la conformité.  Il s’agit là d’une mission nouvelle et l’accompagnement externe d’un expert pourra faciliter la mise en conformité.

Enfin, la RSE (3) n’est pas encore considérée comme une priorité, mais le sujet mobilise davantage, et le nombre d’entreprises signataires de charte ou de label ne cesse de progresser.

Une année 2018 sur fond de gestion du risque fournisseur

Pour conclure, la gestion des risques fournisseurs sera donc une nouvelle fois, et encore plus, une priorité pour les acheteurs en 2018, notamment dans sa composante réglementaire. Les directions achats s’équipent davantage de solutions métiers (« Source to contract » ou « Procure to pay ») dédiées mais attendent encore l’arrivée d’outils facilitant le pilotage de ces risques. A ce titre, même si les processus achats ont bien évolué, la data, au cœur des process de décisions, ouvre des opportunités nouvelles pour améliorer la performance achats et atteindre les nouveaux objectifs de cette fonction.

  • (1) Loi SAPIN II  :  loi n° 2016-1691 du 9 décembre 2016 relative à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique.
  • (2) Loi du devoir de vigilance  : loi n° 2017-399 du 27 mars 2017 relative au devoir de vigilance des sociétés mères et des entreprises donneuses d’ordre.
  • (3) RSE : la responsabilité sociétale des entreprises correspond à la contribution des entreprises aux enjeux du développement durable. Lire l’article « la RSE : l’entreprise au coeur d’une démarche citoyenne »

Besoin de plus d'information sur nos solutions ?
Envie de rejoindre l'équipe Ellisphere ?

CONTACTEZ - NOUS

Notre site utilise des cookies afin de nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En cliquant sur le bouton "J'accepte" ou en poursuivant la visite vous acceptez l'utilisation de ces cookies

Consultez notre politique de confidentialité pour plus de détails.