webleads-tracker

Qui sommes-nous ?

Métiers & Expertises

Enjeux & Solutions

Blog & Actualités

Contactez-nous

Nous recrutons

Le Days Sales Outstanding (DSO), ou plus simplement le nombre de jours de chiffre d’affaires (CA) immobilisé, est un indicateur de performance de la gestion du poste client. Il permet d’évaluer le niveau de liquidité de l’entreprise et son exposition potentielle au risque d’insolvabilité.

Il existe de nombreuses méthodes de calcul de DSO à disposition. Certaines étant plus complexes et plus précises que d’autres. La plus connue est la méthode dite bilancielle ou comptable selon la formule suivante :

DSO (en jours de CA) = [Encours clients / CA TTC * 365 jours]. Les encours clients correspondent au total des créances qui sont dues.

Le DSO, un indicateur du suivi du risque d’insolvabilité

Ce ratio financier systématiquement calculé par les analystes financiers, mesure le nombre de jours qui s’écoulent avant la réception du paiement du client et son risque lié aux factures impayées ou le délai pour transformer une transaction commerciale en trésorerie. Il indique le niveau de chiffre d’affaires à l’extérieur et dépend principalement des délais de paiement accordés aux clients en fonction de leur solvabilité.

Plus le DSO est faible, moins les clients mettent de temps à honorer leur dette et plus l’entreprise dispose de liquidités à court terme. Inversement, un DSO élevé indique un risque client élevé. Dans la gestion du risque de crédit inter-entreprise, mesurer le délai moyen de paiement d’une entreprise n’est pas une fin en soi. Il permet la mise en place d’un indicateur du suivi du risque de solvabilité.

Le DSO, une composante du BFR

Isolé, le DSO n’a que peu de valeur. Pour l’apprécier, il faut le comparer au DSO de son secteur ou son équivalent du poste fournisseur, soit le DPO (Days Payables Outstanding). Un DPO supérieur au DSO indique une position financière favorable. DSO, DPO  et DIO (Days Inventories Outstanding), soit le nombre de jours qu’un bien reste en stock, sont les composantes essentielles de mesure du BFR (Besoin en Fonds de Roulement). Ce dernier est obtenu, de manière basique (Actif circulant – Passif circulant), ou de manière plus détaillée (Encours moyen des créances clients + Stocks moyens – Encours moyen des dettes fournisseurs).  Le tableau ci-dessous délivre les modalités d’interprétation opérationnelle de ces éléments influençant l’évolution du BFR. Il est également possible de calculer le BFR en jours de chiffre d’affaires : BFR (en jours de CA) = [BFR / Chiffre d’affaires annuel HT] * 360.

Nous aborderons dans un prochain post l’intérêt d’optimiser le BFR.

Besoin de plus d'information sur nos solutions ?
Envie de rejoindre l'équipe Ellisphere ?

CONTACTEZ - NOUS

Notre site utilise des cookies afin de nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En cliquant sur le bouton "J'accepte" ou en poursuivant la visite vous acceptez l'utilisation de ces cookies

Consultez notre politique de protection des données pour plus de détails.