webleads-tracker

Qui sommes-nous ?

Métiers & Expertises

Enjeux & Solutions

Blog & Actualités

Contactez-nous

Nous recrutons

La relation fournisseur est au centre des points à retenir de la nouvelle étude annuelle sur les tendances achats 2019. Tour d’horizon des enjeux et défis auxquels seront confrontées les directions achats en 2019.

Deux priorités fortes et marquées se détachent

La neuvième édition de l’étude « Tendances et Priorités des Départements Achats en 2019 » réalisée conjointement par Agile buyer et le CNA (Conseil National des Achats) à est riche en enseignements. On constate d’abord cette année peu d’évolutions des priorités. La réduction des coûts reste la priorité principale pour 75% des répondants. La proportion reste similaire à celle observée l’année passée. Le principal levier pour y parvenir sera une nouvelle fois la négociation commerciale pour 58% des répondants. Cependant, ce levier est cette année ex æquo avec le réajustement des spécifications techniques. On peut y voir un signe de l’évolution du métier, de la demande faite aux acheteurs d’être toujours plus proche des métiers et impliqués dans la rédaction des cahiers des charges.
Partagée par la quasi-totalité des répondants, la gestion des risques apparaît comme l’autre préoccupation des directions achats. Parmi les répondants, 75% d’entre eux déclarent ainsi avoir des objectifs en la matière en 2019.

Vigilance autour de la supply chain

La gestion des risques est multiple, mais la sécurisation de la chaîne d’approvisionnement est celle requérant la plus grande attention. En effet, une rupture d’approvisionnement met en péril la production des biens et services, impactant immédiatement la rentabilité de l’entreprise et sa pérennité.
Des mesures préventives comme adapter le montant de dépenses aux capacités du fournisseur, prévoir des recours en référençant des fournisseurs alternatifs ou la diversification des chaînes d’approvisionnements participent à cette sécurisation. L’évaluation de la santé financière des prestataires reste une nécessité. En cela, les scores de défaillance et notamment ceux de 3ème génération se révèlent des alliés pertinents. Les directions achats pourraient même emboîter le pas au credit manager en mettant en place des scores sur-mesure ou en travaillant sur des horizons temporelles allant au-delà des 12 mois par exemple.

Après la calinotherapie, des tensions dans les relations fournisseurs

L’autre fait marquant révélé par l’étude est les tensions pesant sur les relations avec les fournisseurs. En cause, un déséquilibre dans la fourniture de prestations qui favorisent des comportements qui inquiètent. Décision unilatérale d’augmentation des tarifs, des coupures de prestation aboutissant à la rupture de supply chain sont par exemple dénoncés. 54% des répondants affirment ainsi subir ces déséquilibres, notamment les sociétés de services. Ce sentiment est d’autant plus étonnant que le baromètre 2018 laissait entrevoir une volonté d’apaisement dans les relations fournisseurs. L’étude précédente évoquait la mise en place de nouvelles formes de relations. Celles-ci se voulaient plus collaboratives, plus constructives et surtout plus valorisantes pour les fournisseurs. Le baromètre parlait de mise en place de « calinotherapie ». Trouver le juste équilibre de la relation fournisseur sera donc encore un défi en 2019. De nouveaux outils y participant seront demandés et à imaginer en 2019.
Résumer cette étude reste compliqué car elle aborde de nombreux autres sujets comme la RSE ou les perspectives. Ces différents enjeux promettent une année riche et des besoins d’accompagnement toujours prononcés pour les remplir et asseoir ce positionnement toujours plus stratégique au sein des organisations.

Besoin de plus d'information sur nos solutions ?
Envie de rejoindre l'équipe Ellisphere ?

CONTACTEZ - NOUS

Notre site utilise des cookies afin de nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En cliquant sur le bouton "J'accepte" ou en poursuivant la visite vous acceptez l'utilisation de ces cookies

Consultez notre politique de protection des données pour plus de détails.