webleads-tracker

Qui sommes-nous ?

Métiers & Expertises

Enjeux & Solutions

Blog & Actualités

Contactez-nous

Nous recrutons

Depuis début octobre dernier, l’INSEE communique sur son site internet au sujet de l’évolution (à partir du 31 avril 2019) de ses formats de données open data SIRENE, soit un peu plus de deux ans après leur mise en ligne gratuite.

Pour de nombreuses sociétés qui s’alimentent directement en données SIRENE open data, cette information pose un problème aux DSI (Directeur des Systèmes d’information). En effet, elle représente des évolutions conséquentes en intégration, qui plus est sur des concepts nouveaux. Outre la mise en cohérence des jeux de données à réaliser, les évolutions de flux de mise à jour via API sont assez délicates à appréhender. Par ailleurs, ces changements sont à faire obligatoirement avant le 1er mai 2019, pour continuer à être alimenté en données entreprises INSEE.

Les évolutions techniques à attendre

Dans les grandes lignes, les évolutions techniques majeures de ces nouveaux formats et protocoles portent sur :

  • La modification des formats des données, avec la suppression de plus de 50 champs, dont la RNVP des fichiers que les intégrateurs avaient l’habitude de collecter.
  • L’évolution des modes d’accès à l’information de la base SIRENE, qui se feront soit :
    • en temps réel via des API unitaires ou multicritères ou phonétiques, limitées à 30 requêtes par minute de numéro Siren (siège social) ou de numéro Siret (établissement), avec la suppression des fichiers quotidiens. Ce nouveau protocole expose l’intégralité des données SIRENE, y compris les établissements fermés et les entreprises cessées. Le service d’interrogation unitaire permet d’autre part, en fonction du paramètre fourni en entrée, d’interroger selon trois possibilités différentes pour obtenir l’historique complet du numéro Siren demandé ; la période historique qui englobe la date demandée ou la valeur courante.
    • via 4 fichiers mensuels (entreprises, valeurs historiées des entreprises, établissements, valeurs historiées des établissements) contre 2 fichiers stocks aujourd’hui.
  • La simplification de la nature juridique des affaires personnelles en une seule classe, soit la classe 1000 : Entrepreneur individuel. Cette réduction implique la suppression de la classification des affaires personnelles, soit les classes 1100, 1200, 1300… 1900 dont nous avions coutume d’utiliser notamment pour le ciblage de cette catégorie d’entreprise.
  • L’étendue du périmètre d’entreprise permettant l’accès à plus de 19 millions d’entreprises et 27 millions d’établissements contre 10 millions d’établissements aujourd’hui. C’est ainsi que les entreprises en cessation et les établissements fermés y figurent depuis 1973.
  • L’accès à 11 variables via API historisées comme la raison sociale, le nom (naissance et usage), l’enseigne, la catégorie juridique, l’activité principale, le caractère employeur… Renseignées dans des périodes distinctes, elles permettent ainsi de reconstituer les évolutions.

Impacts DSI, solutions possibles

Outre les quelques bénéfices qu’apporteront cette nouvelle philosophie d’accès aux données de la base SIRENE, cette décision de changement structurel en un délai court constitue un moment difficile à gérer pour de nombreux utilisateurs (entreprises ou agrégateurs) qui s’alimentent directement auprès de l’INSEE. Cette évolution impacte leur planning de développement et leur budget. La question, pour certains d’entre eux, est : existe-t-il une solution intermédiaire pour compenser la fin de la fourniture des fichiers INSEE aux formats actuels ?

À cette question, la réponse est oui. La société Ellisphere, spécialiste en information d’entreprise, propose une telle solution. Celle-ci permet par exemple, aux sociétés spécialisées en data-marketing, d’intégrer directement les données open data de la base SIRENE INSEE sans avoir à modifier leur système et protocole actuels. De plus, ces fichiers intègrent en partie des données manquantes que l’INSEE va faire disparaître.

Bénéfices attendus

Bien que ces évolutions posent quelques problèmes aux ré-utilisateurs actuels, elles ont pour vocation de faire évoluer la base SIRENE en un référentiel unique de données d’entreprise datées et historisées. Ces données ainsi structurées et accessibles en temps réel permettront d’alimenter en information fraîche et de qualité l’ensemble des systèmes d’information des ré-utilisateurs. C’est ici tout l’enjeu.

Besoin de plus d'information sur nos solutions ?
Envie de rejoindre l'équipe Ellisphere ?

CONTACTEZ - NOUS

Notre site utilise des cookies afin de nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En cliquant sur le bouton "J'accepte" ou en poursuivant la visite vous acceptez l'utilisation de ces cookies

Consultez notre politique de protection des données pour plus de détails.