webleads-tracker

Qui sommes-nous ?

Métiers & Expertises

Enjeux & Solutions

Blog & Actualités

Contactez-nous

Nous recrutons

 

Basé sur la confiance, le crédit inter-entreprises consiste pour une entreprise à accorder un délai de paiement à ses clients et à demander un délai de règlement à ses fournisseurs. En France, ce mode de financement représentait 635 milliards d’euros en 2017, soit un tiers du PIB national (source FIGEC).

Un fort enjeu pour les petites entreprises

Aujourd’hui, nombre de petites entreprises publient leurs comptes annuels en activant l’option de confidentialité, décision souvent unilatéralement prise par leur conseiller ou comptable. De même, les entrepreneurs peuvent être encouragés à utiliser l’option de confidentialité, voire à ne pas publier leurs comptes annuels pour différentes raisons : résultats négatifs, informations à dissimuler ou encore exposition à un environnement concurrentiel fort.

Malheureusement, les entreprises concernées ne mesurent pas vraiment l’impact de ces décisions envers leurs partenaires commerciaux, plus particulièrement clients et fournisseurs.

Un indicateur de transparence

Dans un contexte où la confiance est le moteur du crédit inter-entreprises, les partenaires commerciaux ont besoin d’objectiver leur jugement pour accorder un délai de paiement. Accepter que ses résultats financiers soient rendus publics est un acte de transparence. La non-disponibilité des comptes sociaux donne de ce fait un signal fort, selon lequel la société pourrait dissimuler des informations liées à sa solvabilité, à des difficultés financières ou économiques. Elle attise la curiosité et engendre le doute. Or, un fournisseur dans le doute s’abstient, la plupart du temps, de tout accord de crédit.

A l’inverse, riche en information, l’accès aux comptes annuels facilite la relation commerciale, notamment dans le cadre d’octroi d’encours commerciaux, de définition de condition de paiement, d’évaluation d’un futur partenaire commercial.

En conclusion, rendre ses comptes publics permet de rassurer ses partenaires commerciaux sur sa santé financière et sa fiabilité dans la relation commerciale actuelle ou future. Cela facilite plus précisément le financement des entreprises par le crédit-inter-entreprises.


 

Pour en savoir plus sur les règles de confidentialité des comptes annuels, reportez vous à notre article du 21 février 2018 « Connaissez-vous le cadre légal du dépôt des comptes sociaux ? »

Besoin de plus d'information sur nos solutions ?
Envie de rejoindre l'équipe Ellisphere ?

CONTACTEZ - NOUS

Notre site utilise des cookies afin de nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En cliquant sur le bouton "J'accepte" ou en poursuivant la visite vous acceptez l'utilisation de ces cookies

Consultez notre politique de protection des données pour plus de détails.