webleads-tracker

Qui sommes-nous ?

Métiers & Expertises

Enjeux & Solutions

Blog & Actualités

Contactez-nous

Nous recrutons

Les métiers de l’Intelligence Economique (IE) ne peuvent réellement s’apprécier, que dans la mesure où nous constatons, que la perception de l’Intelligence Economique dans l’inconscient collectif a évolué… Et force est de constater que tel est le cas même si le chemin est encore long. En effet, le public non averti y voit parfois une activité à la limite de la légalité, voire sulfureuse. Cette appréciation persiste occasionnellement avec le traitement de certaines affaires par les médias. Des efforts de clarification de l’offre doivent également se poursuivre. L’enjeu est crucial : confrontées à une concurrence mondiale exacerbée, les sociétés françaises, notamment les PME, doivent rattraper leur retard face à la plupart de leurs homologues étrangers, rompus aux pratiques de l’IE.

La définition d’IE intègre un grand nombre de déclinaisons : la veille, l’enquête, la sûreté, la gestion des risques, la gestion de crise, la stratégie d’influence, le conseil. Autant de métiers et de spécialisations dont ne disposent pas forcément les PME en interne. Néanmoins, pour exemple, récolter de l’information sur la concurrence est de plus en plus une mission remplie par les entreprises in situ.  Tout salarié, s’il est habilité et quel que soit son échelon, peut participer à une collecte d’informations mais encore faut-il, au préalable, lui avoir transmis précisément les objectifs liés aux besoins de l’entreprise, et avoir mis en place une organisation en interne qui permette de traiter efficacement les données recueillies. Gare à la dispersion et à un flux trop conséquent d’informations, rendant délicat voire impossible une analyse effective et pertinente.

Toutefois, l’IE est avant tout un état d’esprit qui ne se décrète pas. C’est une démarche que l’on doit s’approprier. Monter un réseau digne de ce nom, requiert du temps et de la diplomatie, surtout à l’international où les contacts locaux doivent parfaitement maîtriser les risques et les enjeux de leur pays respectifs. Travailler en réseau n’est pas inné : chacun au départ ayant tendance à « défendre sa chapelle » et à se méfier de l’autre. Mais lorsque les objectifs sont clairement définis, que l’on accepte de se remettre en cause quotidiennement et que l’on a intégré que nous évoluons dans un monde, où il n’y a plus de situations acquises, on peut alors avancer et prétendre être efficace.

La démocratisation de l’IE est en route, au regard de la multiplication des formations en IE, des tables rondes, des conférences… Cependant, la profession doit poursuivre sa structuration, développer la sensibilisation des PME, les bonnes pratiques, ainsi qu’une réelle éthique qui permette de faire évoluer définitivement et positivement l’image de l’IE.

Article de Max Jammot paru dans la lettre d’information du Synfie (Syndicat français de l’Intelligence Economique) d’avril 2017 – Max Jammmot est responsable du Pôle d’études économiques d’Ellisphere

Besoin de plus d'information sur nos solutions ?
Envie de rejoindre l'équipe Ellisphere ?

CONTACTEZ - NOUS

Notre site utilise des cookies afin de nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En cliquant sur le bouton "J'accepte" ou en poursuivant la visite vous acceptez l'utilisation de ces cookies

Consultez notre politique de protection des données pour plus de détails.