webleads-tracker

Qui sommes-nous ?

Métiers & Expertises

Enjeux & Solutions

Blog & Actualités

Contactez-nous

Nous recrutons

Le Besoin en Fonds de Roulement (BFR) est le besoin de financement entre le moment où l’entreprise règle ses créanciers et le moment où ses créanciers la règlent. Reposant sur le rapport entre baisse des créances client, hausse de la dette fournisseur et gestion des stocks (voir notre article du 24/09/2018), il traduit l’impact financier qu’une entreprise supporte du fait du décalage entre les encaissements et les décaissements.

Dans la mesure de la performance, ces composantes permettent d’adapter une trésorerie au plus près de la réalité et de trouver des solutions d’ajustement rapides et efficaces dans la recherche de financement.

Les leviers pour optimiser le BFR

Par définition, le BFR est volatile et dépend de l’activité de l’entreprise. En cas d’augmentation de l’activité, saisonnière ou de croissance de l’activité du chiffre d’affaires, il augmente dans les mêmes proportions. Il est donc impératif de trouver un financement court terme proportionnel à ce besoin de trésorerie, ou des moyens pour réduire cette nécessité.

Le BFR est systématiquement calculé par les banquiers, analystes financiers, investisseurs. Divisé en deux catégorie exploitation/hors exploitation, son calcul permet de prévoir les flux de trésorerie nécessaires au financement du cycle d’exploitation de l’entreprise. Plus le cycle est court, moins longtemps le capital reste immobilisé dans le processus d’exploitation.

En règle générale, une meilleure gestion du BFR implique :

  • Une diminution du crédit client (raccourcissement des délais de facturation et des délais de paiement des factures, relance clients et délai de traitement des litiges et de recouvrement amiable, négociation des conditions de règlement pour les nouveaux contrats, automatisation du processus de recouvrement client, etc.).
  • Un allongement du délai de paiement aux fournisseurs. Plus les délais de paiement des fournisseurs sont importants, plus l’entreprise améliore son besoin en fonds de roulement dans le respect des délais légaux et contractuels.
  • La réduction des stocks. Plus le stock d’une entreprise est important, plus son besoin en fonds de roulement augmente.

Le BFR, un indicateur contextuel de santé de l’entreprise

Le Besoin en Fonds de Roulement est un très bon indicateur de la santé de l’entreprise. Un BFR élevé n’indique pas nécessairement une mauvaise santé financière. Il doit être mis en relation avec le secteur d’activités de l’entreprise et être comparé dans le temps par rapport à son évolution.

En revanche, sa dégradation annonce généralement des tensions de trésorerie, voire des difficultés financières pouvant aller jusqu’à la cessation de paiement. Dans le cadre d’une analyse de solvabilité, il est donc nécessaire de comprendre les solutions que l’entreprise met en place pour maîtriser son besoin de trésorerie. Les choses sont encore plus complexes pour les entreprises ayant une activité saisonnière ou en forte croissance, et qui ont besoin de beaucoup de liquidités pour honorer leurs commandes.

En conclusion, le BFR optimisé est lié à une excellence opérationnelle dans la conciliation dictée par la croissance du chiffre d’affaires et le maintien des équilibres financiers. C’est un indicateur crucial dans le pilotage d’une entreprise.

Pour approfondir le sujet, nous aborderons dans un prochain article les composantes du BFR, exploitation et hors exploitation


 

Besoin de plus d'information sur nos solutions ?
Envie de rejoindre l'équipe Ellisphere ?

CONTACTEZ - NOUS

Notre site utilise des cookies afin de nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En cliquant sur le bouton "J'accepte" ou en poursuivant la visite vous acceptez l'utilisation de ces cookies

Consultez notre politique de protection des données pour plus de détails.