webleads-tracker

Qui sommes-nous ?

Métiers & Expertises

Enjeux & Solutions

Blog & Actualités

Contactez-nous

Nous recrutons

Le mardi 15 janvier 2019 à Paris, l’association SupplémentdElles a invité Valérie Attia, directrice générale d’Ellisphere, pour échanger sur un thème mobilisateur « Les femmes dirigeantes dans un milieu d’hommes ».

SupplémentdElles, réseau des femmes dans le monde économique

Depuis sa création en 1998, SupplémentdElles a pour vocation de renforcer la place et la visibilité des femmes dans le monde économique.

En échangeant autour de témoignages, d’études et d’expériences, l’association tend à enrichir la réflexion de ses adhérentes et stimuler leur envie d’entreprendre. Au travers des ateliers et participations publiques, l’association souhaite faire évoluer les mentalités et ainsi briser ledit « plafond de verre ».

Dans un univers en entreprise toujours dominé par les hommes, l’association est un acteur dynamique de toutes les actions menées en faveur de la parité professionnelle et salariale.

Femmes dirigeantes, les chiffres clés

Entourée d’une vingtaine de participantes, Valérie Attia a présenté l’étude Femmes dirigeantes réalisée par le pôle d’études économiques d’Ellisphere en 2018, démontrant, chiffres à l’appui, la place occupée aujourd’hui par les femmes à la direction des entreprises françaises.

Premiers chiffres, à fin 2017, un dirigeant français sur trois est une femme. Les femmes sont à la tête de 33 % des PME, 9 % des ETI et 8 % des Grandes Entreprises.

Sur le plan géographique, la répartition hommes/femmes à la direction des entreprises est à peu près la même dans toutes les régions : 70 % des entreprises sont gérées par des hommes, contre 30% par des femmes. C’est en Bretagne que l’on retrouve la plus forte représentativité de femmes dirigeantes, avec 34 % de la totalité des entreprises. Cette représentativité est en revanche la plus faible dans les Dom-Tom et l’Ile-de-France, avec respectivement 30 et 31 %.

Et pour quelle performance ? Lorsqu’une entreprise est dirigée par une femme, elle reste moins sujette à la défaillance. En effet, seulement 4 % des entreprises en liquidation judiciaire sont gérées par des femmes à fin 2017.

Des évolutions encourageantes

Cette étude démontre clairement que la parité est encore loin, et que de nombreux progrès restent à faire. Toutefois, plusieurs autres études et faits d’actualité récents permettent de rester optimiste pour l’avenir. Certaines réglementations sont récentes et n’ont pas encore donné tous les résultats escomptés. La loi sur l’égalité professionnelle par exemple ne date que de 2011. Il y a donc fort à penser que la féminisation des directions va se poursuivre, voire s’accélérer dans les années à venir.

Par ailleurs, les femmes actuellement dirigeantes sont optimistes pour l’avenir et celui de leur entreprise à 95 %, contre 80 % pour les hommes (étude KMPG). Ce vent d’optimisme est notamment poussé par la transformation numérique que 82 % des femmes voient comme une opportunité. En parallèle, 91 % d’entre elles envisagent d’utiliser davantage de modèles prédictifs ou analytiques liés au numérique ces prochaines années, contre 45 % seulement des hommes.

Enfin, ces dernières années, plusieurs nominations de femmes à des postes à hautes responsabilités sont intervenues dans des secteurs réputés masculins (Économie et Finance, Aéronautique, Assurance, Chimie, …). Avec par exemple les nominations de Laurence Boone, en tant que Chef Économiste à l’OCDE, d’Anne Rigail comme Directrice générale d’Air France, d’Ilham Kadri en tant que PDG du Groupe Solvay ou encore de Corinne Cipière comme CEO de France d’Allianz Global Corporate et Speciality.

Les femmes dirigeantes sont donc de plus en plus nombreuses, et demeurent plus que jamais soutenues dans leur combat pour la parité par des collectifs tels que SupplémentdElles.

Besoin de plus d'information sur nos solutions ?
Envie de rejoindre l'équipe Ellisphere ?

CONTACTEZ - NOUS

Notre site utilise des cookies afin de nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En cliquant sur le bouton "J'accepte" ou en poursuivant la visite vous acceptez l'utilisation de ces cookies

Consultez notre politique de protection des données pour plus de détails.