LA REVUE ELLISPHERE

Au programme cette semaine !

Le recours à un PGE pour les entreprises sera possible jusqu’à fin 2021

[Digitalisation] Une gestion des paiements tournée vers l'avenir

"Climate Act" : plus de 100 entreprises en hypercroissance s'engagent pour le climat

LE RECOURS A UN PGE  POUR LES ENTREPRISES SERA POSSIBLE JUSQU'A FIN 2021

Cela devrait être un soulagement pour les dirigeants et dirigeantes d’entreprises : ils pourront continuer de souscrire un prêt garanti par l’État (PGE) jusqu’à la fin de l’année 2021, a annoncé ce jeudi 22 avril le ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance Bruno Le Maire, alors que le gouvernement travaille à une réduction « progressive » des aides mises en place pour faire face à la crise économique découlant du Covid-19.

Ce sera notamment le cas pour les secteurs toujours fermés administrativement ou les plus touchés par la crise, comme le tourisme, l’hébergement-restauration, la culture, l’évènementiel et le sport. Concernant les éventuels nouveaux PGE souscrits, il a été précisé que les entreprises pourront les utiliser pour payer les dettes qu’elles ont à l’égard de leurs fournisseurs.

"CLIMATE ACT" :  PLUS DE 100 ENTREPRISES EN HYPERCROISSANCE S'ENGAGENT POUR LE CLIMAT

Si nous voulons limiter le réchauffement climatique à 1,5°C et éviter une catastrophe planétaire, le GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) indique que les émissions de dioxyde de carbone causées par l'homme doivent baisser de 45% d'ici à 2030. L'action de toutes et tous est nécessaire : celle des citoyens, celle des États, mais aussi celle des entreprises. Ces dernières, par leur place et par leur poids, ont un rôle crucial et historique à jouer.

Malgré l'urgence climatique, seules les entreprises de plus de 500 salariés, soit à peine 5% des entreprises françaises, ont pour obligation d'évaluer une partie de leurs émissions de gaz à effet de serre.  Cette obligation ne porte que sur une petite partie seulement de leurs émissions : ce que l'on appelle les émissions directes (ou scopes 1 et 2).

[DIGITALISATION] : UNE GESTION DES PAIEMENTS TOURNEE VERS L'AVENIR

Printemps 2020. En quelques semaines, la quasi-totalité des secteurs d'activité souffre d'une paralysie de leur chaîne d'approvisionnement. En cause notamment, le PIB chinois à l'arrêt à hauteur de 80 % de sa valeur en raison du confinement. Au-delà du contexte sanitaire inédit et de ses contraintes, les innovations technologiques des dernières années apportent à la gestion des paiements une meilleure lisibilité, une efficacité accrue des processus financiers, adaptés à une évolution où la mobilité professionnelle est toujours plus marquée.

Si les achats stratégiques sont relativement bien maîtrisés de bout en bout, de nombreux achats indirects pâtissent d'un manque de remontées de données. " On constate une connaissance très faible portant sur d'importantes catégories de fournisseurs, tels que les fournitures de bureau, les dépenses relatives aux médias et réseaux sociaux, le travail temporaire, ou encore les équipements informatiques ", souligne Arnaud Bernet, directeur commercial chez American Express France.

CONTENUS

PLUS DE

ELLISPHERE RACHETE SPARKLANE

L'INVITE ELLISPHERE : RENCONTRE AVEC ERIC SCHERER PRESIDENT DE L'AFDCC

REGARD D'EXPERT : QUELLES UTILISATIONS POUR LE SCORING D'ENTREPRISE ,