Qui sommes-nous ?

Métiers & Expertises

Enjeux & Solutions

Blog & Actualités

Contactez-nous

Nous recrutons

Credit manager : comment prendre une décision dans un environnement complexe ?

Credit manager : comment prendre une décision dans un environnement complexe ?

Tout credit manager a été ou sera confronté à un moment donné dans sa carrière, à prendre une décision dans un environnement complexe afin d’éviter certains risques.

Credit manager et décision, choisir parmi plusieurs pistes possibles

L’action de décider relève d’une démarche intellectuelle qui implique différents facteurs :

  • Traiter des informations issues de données internes et/ou externes,
  • analyser ces dernières selon leur qualité (la pertinence, la fraîcheur, la disponibilité et la véracité).

S’informer correctement est un véritable challenge (internet, data…). Cependant, cela constitue une condition  indispensable à la maîtrise des risques, car l’information pertinente et décisive, par nature, n’existe pas. La décision met en œuvre des processus rationnels, mais également des aptitudes plus complexes qu’un raisonnement.

Pour lever les incertitudes, elle prend en compte des arguments ou des faits plus ou moins objectifs selon la nature du décideur. La décision met également en avant sa compétence technique. Concrètement, elle trouve des indices explicatifs pour évaluer les conséquences prévisibles ou probables de la décision.

De plus, les limites de celle-ci sont tirées d’une part, par la perception de signaux clairs et nets, et d’autre part par la rapidité de l’action. Cela ne laisse que peu de temps aux délibérations dans le discernement des éventualités ou alternatives potentielles. C’est en cela que la prise de décision est un risque.

 

L’environnement complexe de la décision

Prendre une décision repose sur plusieurs facteurs. La nature du contexte, des sources de pressions et du cadre professionnel de référence de l’entreprise, mais également du décideur sont des éléments à prendre en compte.

  • Un contexte influencé par la culture de l’organisation : les croyances collectives en vigueur et les rapports entre les acteurs (clients, acheteurs, financiers, partenaires…).
  • Des sources de pression sont concentrées autour de l’autorité : nature de la responsabilité, du rôle, du groupe et du temps.
  • Un cadre de référence de l’entreprise et du décideur constitué de croyances ainsi que de préjugés sur une vision collective de la réalité.

Ainsi le credit manager a plusieurs missions : analyser les informations à sa disposition, puiser dans son expérience, peser le pour et le contre, mais aussi échanger et partager avec ses pairs. Au final, il en tirera un enseignement susceptible de l’aider à choisir la moins mauvaise des possibilités offertes.

Parfois il lui est nécessaire de partager la décision avec d’autres membres de son entreprise. Les commerciaux, le pôle financier ou encore la direction ont donc un rôle à jouer pour l’affiner. Ces échanges formels ou informels lui permettent ainsi d’être créatif face à l’incertitude et d’asseoir une position dite « rationnelle ».

Il existe bien entendu en complément, des méthodes, techniques et outils pour faciliter la prise de décision. Cependant, elles ne remplaceront pas l’humain lorsqu’il faudra choisir.

 

À venir

Nous aborderons dans de prochains articles les outils d’aide à la décision utile au credit manager. Par exemple, le tableau de bord, l’évaluation du risque de solvabilité d’une entreprise ou la modélisation du risque dans la décision.

 

Vous souhaitez nous contacter ?

Besoin d'une information sur nos solutions ? Envie de nous rejoindre ?
L'équipe Ellisphere est là pour répondre à vos questions.

Nous contacter

Entrez en contact avec l'équipe Ellisphere

Écrivez-nous

Charte transparence

Vous souhaitez connaître le score de votre entreprise ?

Votre score

Newsletter

Découvrez les derniers articles de notre blog

Abonnez-vous