Qui sommes-nous ?

Métiers & Expertises

Enjeux & Solutions

Blog & Actualités

Nos publications

Contactez-nous

Etat des lieux des défaillances à fin août 2020

Etat des lieux des défaillances à fin août 2020

Redressements judiciaires, liquidations judiciaires, état des lieux à fin août 2020.

Sinistralité des entreprises

Depuis 2016, une baisse continue du nombre de défaillances d’entreprise (procédures de redressement judiciaire et de liquidation judiciaire directe) est enregistrée en France métropolitaine pour arriver à 50 134 défaillances d’entreprise en 2019. A fin août 2020 sur 12 mois glissants, 37 769 défaillances sont comptabilisées, soit une baisse de 27%, par rapport à la période précédente.

Qui dit moins de défaillances dit logiquement moins d’emplois menacés par celles-ci. En 2019, en France métropolitaine, 155 525 emplois étaient mis sur la sellette. En regardant les chiffres sur les douze derniers mois, à fin août 2020, le nombre d’emplois menacés diminue pour atteindre 134 019 postes concernés. Les entreprises touchées par les défaillances sont toujours majoritairement des TPE et PME. Elles se situent principalement en région Île-de-France, dans le secteur d’activité du Bâtiment et Travaux Publics, avec moins de 3 ans d’existence.

Comment expliquer ces résultats alors même que l’on pouvait s’attendre à une augmentation massive des défaillances d’entreprise du fait de la crise actuelle ?

Un maintien de vie artificiel pour les PME et TPE ?

Il est important de rappeler que si la décrue des défaillances d’entreprise était amorcée en France métropolitaine de manière significative à partir du second semestre 2019, les mesures gouvernementales prises consécutivement à la crise, comme la suspension provisoire des audiences, ou les nombreuses aides gouvernementales tout particulièrement pour les TPE et PME, ont artificiellement accentué la baisse du nombre de procédures collectives ces derniers mois.

Le calme avant la tempête donc ? C’est en effet ce que semblent penser bon nombre de Tribunaux de commerce en France. La bonne santé ou simple résistance de beaucoup d’entreprises ne serait en fait qu’un leurre entretenu par l’ensemble des dispositifs déployés durant la crise pour soutenir l’économie. « Le réveil risque d’être difficile. La majorité des dépôts de bilan aura lieu à la fin de l’année, le plus gros de la crise sera en mai-juin 2021, au niveau des procédures collectives » estime Jean-Marie Albouy, citation mentionnée dans un article paru dans les Echos le 4 septembre dernier.

Découvrez ou redécouvrez notre étude sur le secteur du vélo.

 

Vous souhaitez nous contacter ?

Besoin d'une information sur nos solutions ? Envie de nous rejoindre ?
L'équipe Ellisphere est là pour répondre à vos questions.

Nous contacter

Entrez en contact avec l'équipe Ellisphere

Écrivez-nous

Charte transparence

Vous souhaitez connaître le score de votre entreprise ?

Votre score

Newsletter

Découvrez les derniers articles de notre blog

Abonnez-vous