Qui sommes-nous ?

Métiers & Expertises

Enjeux & Solutions

Blog & Actualités

Contactez-nous

Nous recrutons

Étude : focus sur l’industrie française du textile et de l’habillement

Étude : focus sur l’industrie française du textile et de l’habillement

À l’occasion de la Fashion Week qui se clôture mardi 1er octobre, nous vous proposons de découvrir notre étude sectorielle sur l’industrie française du textile et de l’habillement.

Sapées par la crise, la concurrence asiatique et les délocalisations, ces dix dernières années ont été marquées par la disparition de nombreux industriels et commerçants de l’industrie du textile, de l’habillement et du cuir. À fin août 2019, l’activité poursuit son recul dans l’ensemble du secteur (-0,8 % de chiffre d’affaires). En observant la répartition des défaillances selon l’âge des entreprises, force est de constater que le secteur du textile et de l’habillement suit la tendance nationale.

 

Notre étude sectorielle sur l’industrie du textile et de l’habillement

Sur la période, l’industrie textile française a été la plus durement affectée par la concurrence. La moitié de sa production et les deux tiers de ses effectifs ont disparu. Dans ce secteur, toujours en difficulté, les professionnels espèrent limiter le déclin avec la tendance du Made in France et le développement des tissus techniques innovants.

Coté habillement, restructurations d’enseigne, fermetures de point de vente et nouveaux modes de consommation marquent le déclin du secteur qui devrait se poursuivre en 2019 (-0,9 % de chiffre d’affaires). Parmi les plus récentes victimes de ses difficultés, citons Sonia Rykiel et New Look. Les seuls épargnés sont les extrêmes : enseignes petits prix et marques de luxe.

 

L’occasion, un marché porteur

Enfin, le marché du vêtement d’occasion porté par la « déconsommation » et la pression écologique voient l’émergence de plateformes de vente entre particuliers. Ce marché de la « seconde main » sur Internet représenterait 1 milliard d’euros en 2018, un manque à gagner supplémentaire pour le commerce de détail du neuf (magasins et e.commerce).

La filière française du cuir résiste mieux, portée par le segment du luxe et ses exportations. Néanmoins, la consommation française pour les articles en cuir tend à se réduire et à s’orienter vers des produits moins chers.

Vous souhaitez nous contacter ?

Besoin d'une information sur nos solutions ? Envie de nous rejoindre ?
L'équipe Ellisphere est là pour répondre à vos questions.

Nous contacter

Entrez en contact avec l'équipe Ellisphere

Écrivez-nous

Charte transparence

Vous souhaitez connaître le score de votre entreprise ?

Votre score

Newsletter

Découvrez les derniers articles de notre blog

Abonnez-vous