Qui sommes-nous ?

Métiers & Expertises

Enjeux & Solutions

Blog & Actualités

Contactez-nous

Nous recrutons

Hausse significative de 1,5 % des défaillances d’entreprise

Hausse significative de 1,5 % des défaillances d’entreprise

Avec près de 52 500 défaillances* à fin mai 2019, la sinistralité des entreprises métropolitaines progresse de 1,5 % sur un an. Ces défaillances menacent près de 161 100 postes de travail, avec un coût social potentiel toujours en hausse (+ 3 %).

Sur la même période, le nombre de procédures de sauvegarde poursuit sa décrue (- 5,5 % sur un an) avec 981 ouvertures de jugement pour 33 150 postes salariés menacés.

Huit régions sur les treize étudiées connaissent une hausse du nombre de leurs défaillances. Les plus significatives sont notées pour le Grand Est (+ 9 %), la Nouvelle-Aquitaine et l’Île-de-France (+ 6 %). A l’opposé, la Provence-Alpes-Côte d’Azur profite toujours d’une embellie avec un nouveau recul du nombre de défaillances d’entreprise de près de 8 %.

A fin mai 2019, la sinistralité de certains secteurs reste préoccupante comme celle des Transports et de la logistique qui progresse de 15,5 % sur un an. A ce titre, la plus grosse défaillance du mois de mai concerne l’un des groupes français du transport, la FINANCIERE DE CORTON et ses filiales ALTEAD comptant près de 2 000 salariés.

Citons également les difficultés persistantes du secteur des Moyens de transport (fabrication et distribution) avec une hausse de 6 % du nombre de défaillances d’entreprise, ainsi que l’Agroalimentaire avec + 5 %, secteur qui vient encore de faire tristement l’actualité pour des questions de fraude dans la filière viande.

Parmi les autres défaillances significatives, sont relevés le vendeur de prêt-à-porter masculin OLLYGAN et son réseau d’une centaine de magasins, ainsi que l’institut de formation linguistique BERLITZ.

Pour les procédures de sauvegarde, si l’embellie se poursuit, un poids lourd de la distribution – RALLYE, holding des magasins Casino et Go Sport – est néanmoins venu grossir les rangs. Le groupe de production cinématographique EUROPACORP dirigé par Luc Besson a été également fait l’objet d’une ouverture de procédure de sauvegarde.

* Ouvertures de redressement judiciaire ou de liquidation judiciaires directe

Vous souhaitez nous contacter ?

Besoin d'une information sur nos solutions ? Envie de nous rejoindre ?
L'équipe Ellisphere est là pour répondre à vos questions.

Nous contacter

Entrez en contact avec l'équipe Ellisphere

Écrivez-nous

Charte transparence

Vous souhaitez connaître le score de votre entreprise ?

Votre score

Newsletter

Découvrez les derniers articles de notre blog

Abonnez-vous