Qui sommes-nous ?

Métiers & Expertises

Enjeux & Solutions

Blog & Actualités

Contactez-nous

Nous recrutons

La  reconversion professionnelle

La reconversion professionnelle

D’après une étude réalisée par l’institut d’études indépendant Odoxa, 50 % des actifs changent de métier au moins une fois dans leur vie. Si cela devient une étape quasiment obligatoire dans une carrière, cela reste parfois compliqué à mettre en place.

Une étape stratégique dans une carrière

La reconversion professionnelle est très souvent présentée comme une opportunité mais elle peut aussi être une contrainte. Ainsi, de nombreux jeunes sont obligés de changer leur plan de carrière et de se réorienter à cause d’un marché du travail bouché. Par ailleurs, 37 % des chômeurs changent de métier afin de trouver un emploi plus rapidement.

 

La « crise de la quarantaine »

La principale tranche d’âge concernée par la reconversion professionnelle est celle des 40-50 ans. En cause : la « crise de milieu de vie ». A 40 ans, les personnes ont tendance à remettre en question leurs vies privée et professionnelle ; elles souhaitent concrétiser leurs envies de changement. Cela peut les amener à revoir leurs ambitions professionnelles et très souvent à changer de métier.

 

Le secteur du numérique toujours plus attractif

Parmi les professions les plus sollicitées par les personnes en reconversion, le secteur du numérique est considéré comme le plus porteur. Que ce soit programmateur ou ingénieur informatique, ce sont des emplois jugés intéressants par les sondés (57 %) et porteurs d’avenir (90 %). Les métiers de l’artisanat et de l’enseignement sont eux aussi très prisés.

 

Reconversion professionnelle : un choix qui demande réflexion

Avant de quitter son poste et de changer totalement de carrière il est important de se poser les bonnes questions. Dans un premier temps, il est judicieux de se demander si le désir de reconversion vient d’un mal-être dû au travail ou à son environnement. Il faut ensuite réfléchir à ce que l’on désire faire et surtout à ce que l’on ne souhaite pas ou plus faire.

Beaucoup de personnes qui quittent leur travail ont tendance à idéaliser le nouvel emploi qu’ils visent, avec souvent une forte déception à la clef. Si le mal-être vient du cadre de travail, il suffit parfois de changer d’entreprise sans changer pour autant de métier pour résoudre ce mal-être.

Une fois que la personne est sûre d’elle et est prête à se lancer, elle peut demander un DIF (Droit Individuel à la Formation), prendre des congés de formation, des congés sabbatiques pour se former ou bien encore du portage salarial.

Si les français sont largement favorables à la reconversion professionnelle, ils sont aussi nombreux à déclarer que cela reste compliqué à mettre en place. 67 % d’entre eux pensent que cela est difficile et 37 % considèrent que cela est surtout envisageable pour les jeunes. En cause : la crainte de ne pas trouver la bonne formation ou de ne pas avoir les moyens nécessaires pour la faire. Subsiste aussi la peur que les employeurs ne souhaitent pas embaucher une personne en reconversion…

A ce jour, la reconversion professionnelle est entrée dans les mœurs et devient une perspective envisageable pour de nombreux actifs. Autrefois mal perçue, elle se développe de plus en plus. Un chiffre éloquent : 82 % des français ont ou envisagent de changer de carrière.

Vous souhaitez nous contacter ?

Besoin d'une information sur nos solutions ? Envie de nous rejoindre ?
L'équipe Ellisphere est là pour répondre à vos questions.

Nous contacter

Entrez en contact avec l'équipe Ellisphere

Écrivez-nous

Charte transparence

Vous souhaitez connaître le score de votre entreprise ?

Votre score

Newsletter

Découvrez les derniers articles de notre blog

Abonnez-vous