Qui sommes-nous ?

Métiers & Expertises

Enjeux & Solutions

Blog & Actualités

Contactez-nous

Nous recrutons

Les entreprises du secteur Médias & loisirs

Les entreprises du secteur Médias & loisirs

Secteur divisé en trois activités distinctes mais néanmoins connexes : les Spectacles et Activités récréatives, la Production musicale, cinématographique et de télévision et la Presse et Edition ; les Médias & loisirs regroupent près de 635 300 entreprises et emploient plus de 425 000 salariés.

Un secteur atomisé et sensible aux événements

Le segment des Spectacles et Activités récréatives est numériquement le plus important avec 560 000 entreprises, 260 000 salariés et un chiffre d’affaires cumulé de près de 30 milliards d’euros*.
La sinistralité du secteur a bondi de 6,7% sur les 12 derniers mois à fin juin 2019 mais le taux de défaillances reste faible (0,2 % de la population tombée en défaillance).
Le spectacle vivant, une de ses composantes, est confronté à la baisse des subventions publiques, et reste sensible aux événements extérieurs. Ce marché, très atomisé, a vu cependant l’émergence d’opérateurs intégrés et de majors spécialisés.
Une autre composante, celle des parcs de loisirs, a connu un fort développement dans le sillage du parc Disneyland, faisant de l’hexagone la première destination européenne. Industrie consommatrice d’investissements, elle est entrée dans une phase de maturité, jouant sur l’offre d’hébergement et les services pour maintenir son attractivité et développer son chiffre d’affaires.

Musique, cinéma et télévision face aux évolutions technologiques et de consommation

A la seconde place vient la Production musicale, cinématographique et de Télévision, avec près de 45 600 entreprises, 83 300 salariés pour un chiffre d’affaires cumulé de 24,2 milliards d’euros*.
A fin juin 2019, sur 12 mois glissants, les défaillances du secteur reculent de 7% et représente 0,5 % des intervenants, un taux proche de la moyenne nationale.
Marqué par l’arrivée de nouveaux majors comme Netflix ou Amazon, ce secteur très concurrentiel se transforme sous la pression d’évolutions technologiques pour partie liées à l’émergence d’internet, de la téléphonie mobile, de la dématérialisation des supports et de leur mode lecture (streaming) et subséquemment du piratage. Un enjeu majeur pour le secteur Télévision reste également celui du marché publicitaire, source essentielle de revenus.

Crise pour le secteur de la presse

Au troisième rang, arrivent la Presse et l’Edition avec 29 700 entreprises pour 83 147 salariés et représente un chiffre d’affaires cumulé de 19,1 milliards d’euros*.
Sur les 12 derniers mois à fin juin 2019, les défaillances du secteur reculent de 9 % mais le taux de défaillance est particulièrement élevé avec 1,2 % de la population ayant déposé son bilan.
Depuis plus d’une dizaine d’années, les ventes de journaux et magazines diminuent. Le tournant numérique pris par de nombreux professionnels pour pallier la chute des ventes papier, n’a servi que d’amortisseurs.
Par ailleurs, de nouvelles dispositions liées à la distribution de la presse présentées en 2019 visent à ouvrir ce segment à la concurrence face aux deux prestataires actuels, Presstalis et la messagerie MLP. Une évolution qui permettrait aux maisons de la presse et diffuseurs de choisir les titres mis en vente pour limiter invendus et destructions.
Concernant l’Edition de livres, voir notre synthèse dédiée.

* Chiffre d’affaires cumulé des entreprises dont le bilan est publié et disponible sur la base Ellisphere.

Vous souhaitez nous contacter ?

Besoin d'une information sur nos solutions ? Envie de nous rejoindre ?
L'équipe Ellisphere est là pour répondre à vos questions.

Nous contacter

Entrez en contact avec l'équipe Ellisphere

Écrivez-nous

Charte transparence

Vous souhaitez connaître le score de votre entreprise ?

Votre score

Newsletter

Découvrez les derniers articles de notre blog

Abonnez-vous