Qui sommes-nous ?

Métiers & Expertises

Enjeux & Solutions

Blog & Actualités

Contactez-nous

Nous recrutons

Le tableau de bord, un outil d’aide à la performance pour le credit manager

Le tableau de bord, un outil d’aide à la performance pour le credit manager

Savoir décider est essentiel pour le credit manager. Zoom sur un des principaux outils d’aide à la décision : le tableau de bord.

Un outil important, le tableau de bord

Le tableau de bord permet dans le pilotage et le suivi d’activité, de remonter des informations pertinentes en temps réel au travers d’indicateurs synthétiques. Ces indicateurs permettent de contrôler les objectifs fixés, d’anticiper les évolutions prévisibles et d’inciter à la décision.

Pour être certain de l’efficacité des tableaux de bord, il convient, pour le credit manager, de faire l’analyse critique des indicateurs utilisés afin de montrer ou démontrer les évolutions des performances, leurs origines et la rentabilité de leurs actions.

 

DSO, BFR, taux d’encaissement, les indicateurs d’aide à la performance

Dans la gestion des politiques de crédit, on trouve différents indicateurs tels que :

  • Le pilotage de l’activité à partir de segments ordonnés.  Exemples : Qui sont mes 20/80 ? Qui sort et qui entre dans mon portefeuille client ? Et à quelle valeur ?…
  • La priorisation des opérations de relance client en fonction du risque ou du retard dans les règlements
  • La projection du business généré et des entrées d’argent attendu
  • La classification client pour approcher la valeur client et son risque associé autour de groupes homogènes (taille, risque, chiffre d’affaires …)

Dans la performance de la gestion du poste client, les indicateurs retenus sont souvent :

  • Le DSO (le Daily Sales Outstanding) ou le délai client. Ce ratio permet ainsi au crédit manager de suivre l’évolution de son action sur les court et moyen termes en matière de réduction des délais d’encaissement, notamment en comparant régulièrement ce délai moyen avec les délais contractuels.
  • Le niveau d’encours.
  • Le taux indiquant la part de l’encours de créances client qui est en retard de paiement par rapport à la somme totale des créances client.
  • Le BFR exprimé en jours de chiffre d’affaires : ce ratio financier permet de comparer l’évolution du BFR en fonction du chiffre d’affaires réalisé, de manière à pouvoir anticiper tout début de dérapages.
  • Le taux d’encaissement et le taux d’avoir.
  • Le taux de litiges et de délai de traitement.

 

Qu’apportent ces indicateurs ?

Ces différents indicateurs, présentés sous forme de tableau de bord, permettent plusieurs actions au credit manager. En effet, dans la gestion de sa trésorerie et de la récupération du cash, les indicateurs apportent une connaissance approfondie de l’évolution du risque client, des encours, des retards de paiement, de suivi des relances, mais également des causes de litiges.

En conclusion, ces mesures sont des facteurs clés de la performance de l’entreprise et de son pilotage, à la condition bien sûr de ne pas oublier que ce sont des hommes qui décident.

 

À venir

Dans la série des « posts » traitant de la décision et des outils utiles au credit manager, nous aborderons la fois prochaine l’évaluation du risque de solvabilité d’une entreprise.

 

Vous souhaitez nous contacter ?

Besoin d'une information sur nos solutions ? Envie de nous rejoindre ?
L'équipe Ellisphere est là pour répondre à vos questions.

Nous contacter

Entrez en contact avec l'équipe Ellisphere

Écrivez-nous

Charte transparence

Vous souhaitez connaître le score de votre entreprise ?

Votre score

Newsletter

Découvrez les derniers articles de notre blog

Abonnez-vous