La plateforme Ellipro va évoluer en 2022, pouvez-vous nous expliquer les raisons de cette évolution ?

Sandrine Chardenon : Notre plateforme Ellipro ne répondait plus complètement à l’orientation que nous souhaitions lui donner. Nous avons donc décidé de travailler avec un certain nombre de nos clients pour obtenir leur avis sur la plateforme actuelle. Grâce à ce travail, nous avons pu collecter leur ressenti, ainsi que leurs attentes en lien direct avec leurs nouveaux enjeux.

En parallèle, nous souhaitions apporter une vision plus simple du pilotage du risque. Jusqu’à présent, celle-ci existait sous la forme d’un portefeuille. Nous avons voulu dynamiser l’expérience de nos clients grâce à une mise en avant des éléments importants à traiter dans le portefeuille, ainsi qu’un accès rapide à l’information.

La question de la cohérence des données en France et à l’international a été centrale dans notre réflexion. Grâce à cette nouvelle plateforme, le parcours, les contenus et la mise en forme de la donnée ont été réfléchis afin d’apporter la meilleure expérience utilisateur possible.

Enfin, le design de la plateforme a été totalement revu pour offrir à nos clients de disposer d’une interface simple et intuitive dans la gestion préventive de leurs risques client/fournisseur.

 

Concrètement, qu’est-ce qui va changer pour les utilisateurs ?

Sandrine Chardenon : Tout d’abord, le premier changement notable intervient dès la page d’accueil. En effet, l’utilisateur arrivera désormais sur un tableau de bord qui lui permettra de disposer d’une vision globale et immédiate des alertes importantes de son portefeuille. Parmi celles-ci, les procédures collectives qui seront diffusées au fur et à mesure de la mise à jour de nos référentiels de données.

Cette page contiendra aussi des widgets mettant en avant l’état général du risque du portefeuille de l’utilisateur. Il pourra aussi mesurer son risque directement par son portefeuille en filtrant selon les critères de choix.

 

David Evougn : Le travail d’expérience utilisateur a été mené conjointement avec nos clients pour assurer la pertinence de notre nouvelle plateforme. Pour arriver à cet objectif, le parcours utilisateur a été entièrement revu afin de faciliter la recherche désormais commune sur l’ensemble des pays. De plus, faciliter la navigation sur l’ensemble du site a été au centre de nos préoccupations tout au long du projet.

Avec votre nouvelle plateforme Ellipro, nous avons souhaité permettre à nos clients de consulter en moins de clics possibles l’information, sous une forme synthétique avec les indicateurs importants.

Sandrine Chardenon : En effet, la nouvelle plateforme Ellipro facilitera les prises de décision rapide, en visualisant directement le risque engagé sur le portefeuille de tiers. La nouvelle plateforme sera d’ailleurs accessible sur tout type de support, donc accessible aisément à tout moment.

 

Comment avez-vous travaillé durant ce projet ?

Sandrine Chardenon : Nous avons débuté ce projet en interne pour définir les objectifs avec un groupe de travail réunissant la direction marketing & innovation, des experts métier, la relation client, des directeurs des ventes, des ingénieurs informatiques. Plus précisément, nos experts métier nous ont accompagnés sur ce projet dans un souci d’amélioration continue de la qualité et la profondeur des données, de leur éditorialisation et de la pédagogie de lecture de l’information.

Ensuite, nous avons fait appel à des intervenants extérieurs qui ont réalisé un audit UX/UI de notre plateforme existante. Sur cette base et celles de nos ambitions, nous sommes allés à la rencontre de nos clients. Ces derniers nous ont ensuite accompagnés tout au long des réflexions, particulièrement design, UX… Ce projet a été véritablement mené sur un mode collaboratif entre les forces vives d’Ellisphere et les clients.

 

Pouvez-vous nous expliquer plus en détail comment les clients ont été intégrés à la réflexion autour de ce projet ?

Sandrine Chardenon : Les clients ont été intégrés à la réflexion, car nous voulions construire une solution pour et avec eux. L’écoute et la confiance sont au centre de la proposition de valeur d’Ellisphere. Il nous a donc semblé logique d’être à l’écoute de leurs besoins actuels et futurs pour ce projet d’envergure.

Tout au long du projet, nous avons étudié leurs habitudes de travail, leur journée type, leurs nouveaux besoins… Nous avons souhaité connaître leurs usages de notre plateforme, et quels étaient leurs outils internes reposant sur l’utilisation de nos données.

Suite à cette première étape, nos clients ont été réinterviewés pour valider, au travers de notre nouvelle UI/UX, les orientations du projet, et ainsi répondre véritablement à leurs attentes en matière de prises de décision, de reporting.

 

Quels bénéfices pour le marché avec cette nouvelle plateforme ?

David Evougn : La personnalisation et la vision mondiale sont au cœur de notre proposition de valeur. En effet, chaque utilisateur a besoin de disposer d’une vision différente selon sa mission (credit manager, responsable achats…), et donc consécutivement selon les informations dont il a besoin pour piloter son risque. Nous avons ainsi souhaité être différenciants grâce à l’adaptabilité de notre plateforme.

Notre élément différenciant passe également par le fait d’avoir une vision synthétique de l’information, atout que nous n’avons pas retrouvé chez nos concurrents. Ces deux approches sont valables tant pour la consultation de nos propres données, que pour celles de nos partenaires. Plus que jamais, nos clients trouveront sur Ellipro toute l’information dont ils ont besoin, de la recherche, aux « company profiles », jusqu’aux données avancées, études économiques d’Ellisphere… Et dans le futur la mise en place de nouveaux indicateurs, modules…

Sandrine Chardenon : La nouvelle plateforme Ellipro est avant tout celle de nos clients, construite avec et pour eux. Grâce à ce nouvel outil, nous avons souhaité qu’ils puissent bénéficier encore plus pleinement de toutes les expertises d’Ellisphere, en lien direct avec nos équipes.