Qui sommes-nous ?

Métiers & Expertises

Enjeux & Solutions

Blog & Actualités

Nos publications

Contactez-nous

[FOCUS ECO] Le secteur automobile en souffrance

[FOCUS ECO] Le secteur automobile en souffrance

En France métropolitaine, la filière automobile, en passant de la construction par le négoce, l’entretien et la réparation, représente près de 152 100 entreprises, soit 1,5% de la population entrepreneuriale métropolitaine.

État des lieux

Le secteur automobile en France représente aujourd’hui 177 356 établissements (sièges sociaux et établissements secondaires) et embauche 652 518 salariés. Une population d’entreprise qui a augmenté de 5,8% entre 2019 et 2020. Par ailleurs, dans ce secteur mature, 63% de l’activité est générée par les entreprises de plus de 20 ans, 54,4% par les plus de 250 salariés et 52% par les Grandes Entreprises. Géographiquement, l’activité est également concentrée à 54,1% en Île-de-France, même si cette région bénéficie d’un effet tant « siège social » qu’industriel.

 

Un secteur sous l’eau

Cela fait maintenant plusieurs décennies que le secteur de l’automobile français peine à sortir la tête de l’eau.

Déjà en pleine crise financière, le gouvernement avait mis en place le Pacte automobile (2009), puis le plan Nouvelle France Industrielle tourné vers l’électrique (2013). Parallèlement les opérations « à la casse » et « Bonus-malus » se sont succédées depuis 1994. Dans le contexte de la crise de la Covid-19, le secteur apparaît donc de nouveau fragilisé par plusieurs facteurs concomitants. Entré en phase cyclique de décélération, le secteur souffre au plan national de problèmes structurels récurrents. La baisse ou stagnation des ventes de voitures dans un marché mature, ainsi qu’une offre à faible marge très concurrentielle en sont des causes. De plus, les ventes sont orientées à la baisse sur la période 2020-2025 dont – 20% attendus en Europe cette année, avec la fin programmée des moteurs à combustion et la crise en cours qui pèsera sur le renouvellement du parc automobile.

 

La délocalisation de production a fait chuter le chiffre d’affaires

La crise de Covid-19 a mis à mal un grand nombre d’entreprises, et le secteur de l’automobile n’y a pas échappé. Les constructeurs et équipementiers ont largement externalisé et délocalisé leur production et leurs approvisionnements en pièces détachées en dehors du territoire national. De ce fait, cela a amené l’arrêt des chaînes de production entraînant une baisse du chiffre d’affaires, et de lourdes pertes.

 

Téléchargez notre étude complète

automobile

 

Découvrez ou redécouvrez notre étude sur la région Île-de-France.

Vous souhaitez nous contacter ?

Besoin d'une information sur nos solutions ? Envie de nous rejoindre ?
L'équipe Ellisphere est là pour répondre à vos questions.

Nous contacter

Entrez en contact avec l'équipe Ellisphere

Écrivez-nous

Charte transparence

Vous souhaitez connaître le score de votre entreprise ?

Votre score

Newsletter

Découvrez les derniers articles de notre blog

Abonnez-vous